L’association congolaise pour l’accès à la justice émet des doutes sur la vérité qui entoure la mort du juge Yanyi Raphaël telle que présentée hier mardi par le vice-premier ministre, ministre de la justice, Célestin TUNDA Yakasende.

Pour Georges Kapiamba, le parquet devait prendre seul la direction de la communication des résultats de cette autopsie.

«L’ ACAJ recommande vivement au procureur général de requérir une contre-expertise d’ un laboratoire spécialisé à l’étranger . A travers son communiqué, elle recommande aussi que le parquet soit maître conducteur de l’enquête et de la communication au public»

Pour rappel , le ministre de la justice a dans une communication devant la paresse mardi 16 juin mis à l’écart l’hypothèse d’une mort par empoisonnement du juge principal du procès Kamerhe. Une affaire qui a provoqué une vague d’indignation dans l’opinion surtout quand on réalise les circonstances dans lesquelles Raphaël Yanyi est décédé .

Faustin Kalenga

By 24news

×

Powered by WhatsApp Chat

× Contactez-nous