Trafigo copy
Sonas
Spécial Auto Garage
previous arrowprevious arrow
next arrownext arrow

Les verdict tant attendu sur le procès en appel de l’affaire dite de 100 jours est enfin tombé en début de la soirée du mardi 15 juin 2021.

Vital Kamerhe et Samy Jammal se sont vus condamner définitivement par la cour d’appel mais cette fois-ci avec une réduction de peine.

13 ans des travaux forcés pour Kamerhe et six ans pour Samih Jammal dont l’âge a joué pour en arriver là.
Cette réduction de peine ne rencontre pas l’assentiment des avocats de Vital Kamerhe qui continuent à crier à l’innocence de leur client et veulent utiliser d’autres canaux pour obtenir la libération de l’ancien directeur de cabinet de Félix Tshisekedi.

Poursuivi pour détournement des fonds alloués à la construction des maisons préfabriquées, Vital Kamerhe a été condamné le 20 juillet 2020 à 20 ans des travaux forcés. Une année plus tard , une réduction de 7 ans a été accordée au président de l’UNC à l’issue d’un procès en appel.

Faustin Kalenga