Le bateau Lamuka est-il en train de sombrer? C’est la question que d’aucuns peuvent se poser quand on considère les dernières sorties médiatique de certains membres, non les moindres, de cette coalition politique. Pour Christophe Lutundula, Lamuka n’existe plus après les élections du 30 décembre qui ont vu leur candidat tomber devant le candidat du Camp du Changement Félix Tshisekedi, selon les résultats de la centrale électorale, confirmées par la cour constitutionnelle.

De son coté, le patriarche Gabriel Kyungu Wa Kumwanaza, Président provisoire de l’assemblée nationale et provinciale du Haut-Katanga, qui a démissionné de l’assemblée nationale pour s’occuper de l’assemblée provinciale,” il n’y a qu’un seul président de la République élu. Il s’appelle Félix -Antoine Tshisekedi Tshilombo” a déclaré ce poid-lourd de la politique congolaise sur les antenne de la radio Top Congo.

Dans ce que d’aucuns qualifient d’imbroglio qui caractérise la coalition qui a porté la candidature de Martin Fayulu à la présidentielle du 30 décembre, plus d’éclairage ne peut provenir que du patron d’Ensemble, Moise Katumbi qui, selon certaines indiscrétions, ne serait pas dans la ligne de ceux qui pourront faire l’opposition à Félix Tshisekedi.

Intervenant sur les antenne de Top Congo ce jeudi 21 février, Francis Kalombo, l’un des porte-paroles de l’ancien gouverneur du Katanga, a déclaré : ” la Président Moise Katumbi, patron d’Ensemble va parler dans les jours qui viennent pour éclaircir l’opinion sur cette question”.

C’est dans ce contexte, que le numéro 2 d’Ensemble, Pierre Lumbi a rendu public ce jeudi un communiqué annonçant un point de presse ce dimanche 24 février.

 

JAM 

By 24news

×

Powered by WhatsApp Chat

× Contactez-nous