L’audience a eu lieu hier vendredi 5 mai sur l’affaire pasteur Mukuna Pascal  et Mimie tshibola au TGI de kalamu siégeant en chambre foraine à la prison centrale de Makala à 10h.

D’entrée de jeu, les avocats du pasteur Mukuna ont soulevé un incident de procédure consistant à demander à l’avocat général Bunduki de se déporter car ajoutent-ils c’est ce dernier qui avait  instruit le dossier au parquet général et avait mis leur client en détention dans la phase pré-juridictionnelle sans  au préalable respecter les procédures en la matière. Plus tard leur client (Mukuna Pascal) avait même demandé et obtenue sa décharge sur ce dossier .

Alors  que l’audience devant commencer ce vendredi , survint le même avocat qui va s’imposer et siéger quand on connaît que le TGI a son parquet rattaché. ” Quid de la présence de l’avocat Bunsuki qui est d’un autre parquet ? ” s’interroge maître Katende  jean  Claude l’un des avocats de Pascal  Mukuna qui par ailleurs voudrait savoir l’intérêt de l’avocat Bunduki dans ce dossier .

” Son comportement son agissement et son imposition prouvent noir sur blanc son état de kamikaze dans ce dossier ” affirme-t’il .

En attendant que les formalités pour obtenir la récusation de l’avocat Bunuki soient déposées au greffe , le magistrat instructeur a ouvert l’audience et a estimé que son statut d’avocat général lui permet de siéger partout .

Tout compte fait , la partie défenderesse continue à s’interroger sur cette improvisation de l’avocat bunduki à quelques minutes de l’audience alors que tous les juges désignés par le tribunal étaient déjà installés .

Faustin Kalenga

By 24news

×

Powered by WhatsApp Chat

× Contactez-nous