Il s’observe une prostitution accrue au poste frontalier de Kasindi, une entité située à l’Est de la République Démocratique du Congo, province du Nord-Kivu, territoire de Beni dans le groupement Basongora.

On y compte actuellement plus de 400 maisons de tolérance, selon le rapport de l’organisation féminine “Femme Solution” rendu publique le mois de janvier 2022 dernier.

La plupart de ces maisons de tolérance sont implantées près des établissements scolaires, se facilite à certains élèves de s’y introduire clandestinement pendant les heures des cours pour se livrer aux anti-valeurs, regrette le parlement d’enfants du groupement Basongora.

« Je regrette vraiment de voir ces maisons de tolérance qui sont en train d’autoriser même les enfants en uniforme scolaire d’y entrer et de prendre de l’alcool.

Ce sont ces élèves qui dérangent en classe. Vous allez penser que quelqu’un est entrain de poser des questions alors qu’il est dans ses affaires », regrette Mumbere Saanane Jean-Pierre, président du parlement d’enfants de Basongora.

Cette structure de défense des droits des enfants plaide pour l’identification de ces maisons de tolérance par les services spécialisés afin de procéder à leur fermeture sans condition.

Gires Kasongo

×

Powered by WhatsApp Chat

× Contactez-nous