La rareté des produits pétroliers dans le haut Katanga est à la base de flambée des prix du transport commun. Une situation qui préoccupe au plus haut niveau le ministre des hydrocarbures Didier Budimbu qui a fait pour cela le déplacement à Lubumbashi.

Aussitôt arrivé, Didier Budimbu a eu une séance de travail avec le ministre provincial des Hydrocarbures à laquelle ont pris part le directeur général des douanes et accises élargie à la direction générale des douanes et accises, les responsables de l’Inspection générale des finances (IGF) et les opérateurs du secteur.

Il s’agit pour le ministre Didier Budimbu d’explorer très rapidement les voies et moyens en vue d’enrayer la spéculation pratiquée dans le secteur du transport en commun qui met à mal la population.

En tout état de cause, le paiement des taxes imposées dans le circuit de distribution des produits dérivés des hydrocarbures en est la cause principale.

Ainsi donc, le ministre Didier Budimbu, qui a pris le problème à bras-le-corps, a donné des gages d’assurance pour que la situation redevienne à la normale.

Faustin Kalenga

×

Powered by WhatsApp Chat

× Contactez-nous