Trafigo copy
Sonas
Spécial Auto Garage
previous arrowprevious arrow
next arrownext arrow

Les avocats chargés de la défense du ministre sortant de l’EPST, Willy bakonga, ont émis leur regret pour vice de procédure après la condamnation de leur client, jeudi 29 avril.

La partie défenderesse parle plutôt d’une justice de deux poids deux mesures dont l’objectif est de satisfaire le public. Les avocats du ministre honoraire de l’Epst lancent un appel aux autorités étatiques pour une justice équitable.

« La défense a le regret de constater une justice de deux poids deux mesures dont l’objectif n’est rien d’autre que de satisfaire la clameur publique. La défense fait un appel aux autorités du pays de veiller à une justice équitable », dénonce la défense.

Lors de son procès à la Cour de Cassation, Willy bakonga avait justifié son voyage pour des raisons médicales. L’ancien ministre avait également démenti que la somme de 30.000 usd n’était pas retrouvée dans sa valise.

Hugues Mpaka Mutwefa Breloc