C’est l’intime conviction de sa famille. Dans un courrier datée du 04 juin,elle s’adresse au procureur près le tribunal de grande instance de la Gombe pour demander une autopsie suite au décès inopiné du secrétaire a.i du Palu.

En effet, pour cette famille «des fortes présomptions d’empoisonnement circulent dans le milieu de sa famille et de son parti politique».

Fils du patriarche Antoine GIZENGA est décédé le 01 juin à 23h alors qu’il «ne manifestait aucun signe de maladie»

DINA

By 24news

×

Powered by WhatsApp Chat

× Contactez-nous