Trafigo copy
Sonas
Spécial Auto Garage
previous arrowprevious arrow
next arrownext arrow

Le bureau des Nations unies pour la coordination des affaires humanitaires, ( OCHA), annonce qu’ environ 50.000 personnes déplacées à l’Ouest de Djugu, dans la province de l’Ituri ont besoin d’une aide humanitaire.

C’est suite aux affrontements entre l’armée congolaise et les miliciens de CADECO dans le territoire de Djugu et mahagi(Ituri) fin juillet, que la population de Djugu s’est retrouvée dans cet état.

Parallèlement à la situation, OCHA alerte également sur la situation précaire que vivent plusieurs vagues de déplacés de 2017,2018 et 2019 des territoires de Djugu d’Aru en zone de santé de Beringi.

Environ 18000 personnes sont confrontés à des besoins en Hygiène-assainissement,vivres , soins de santé, éducation, articles ménagers assimilés essentiels et protection, précise OCHA.

D’où son appel aux partenaires intervenants dans les zones de santé frontalières au territoire de Mahagi également prendre en compte ces besoins.

Notons que l’agence systématique des nations unies fait un état de 1734260 personnes déplacées internes inscrites dans l’ituri au 31 juillet 2021 par la commission mouvement de la population.

Dorcas mutamba/stagiaire
UNIKIN