Alors que le monde entier célèbre ce mardi 3 mai la journée internationale de la liberté de la presse, une journée placée sous le thème “le journalisme sous l’emprise du numérique”, le ministre de communication et des médias en a profité pour dénoncer les dérapages des journalistes dans l’exercice de leur métier.

Dans son mot de circonstance en effet, le porte parole du gouvernement a invité les chevaliers de la plume à faire le travail en toute responsabilité, ce, avant de dénoncer des propos frisant l’injure à l’endroit du président de la République chef de l’État.

«J’invite toutes les organisations qui militent pour la liberté de la presse à dénoncer comme moi avec toute énergie des propos frisant l’injure à l’endroit du Président de la République chef de l’État», a déclaré ce mardi Patrick Muyaya ministre de communication et porte parole du gouvernement.

Dans la foulée, Patrick Muyaya a rappelé qu’il s’est engagé dans une voie visant à faire respecter non seulement les médias mais aussi les journalistes, mais nuance-t-il, tout doit se faire en toute responsabilité.

Un journaliste pour rappel, a tenu au cours d’une émission sur youtube, des propos qualifiés de désobligeants à l’endroit du Chef de l’État. Plus d’une personne en appellent déjà à l’ouverture d’une procédure judiciaire à son encontre.

Faustin Kalenga

By 24news

×

Powered by WhatsApp Chat

× Contactez-nous