Communiqué Alors qu’ils font objet de plusieurs messages de boycott et de désapprobation sur le plan national qu’internationational, les terroristes du M23 annoncent, pour la première fois, être prêts à se « désengager et à se retirer » des territoires occupés en République démocratique du Congo.

Dans un communiqué signé le mardi 6 Décembre 2022, depuis Bunagana, l’une des cités qu’ils occupent depuis plusieurs mois, ces terroristes confirment leur cessez-le-feu.

Dans ce document, le M23 se dit prêt au désengagement et à se retirer des zones occupées, même s’il n’était pas représenté au 3ème round du sommet de Luanda. Il exige néanmoins une réunion avec la force de l’EAC et le mécanisme ad hoc pour étudier les modalités. Il veut aussi une rencontre avec le facilitateur et un dialogue avec le Gouvernement congolais.

Daniel Muhindo

 

×

Powered by WhatsApp Chat

× Contactez-nous