Le personnel scientifique de l’université de Lubumbashi, UNILU en sigle réuni au sein de l’APSICO , observent une grève depuis lundi 10 janvier selon le communiqué rendu public samedi 08janvier 2022 par son délégué général en province.

Suivant le mot d’ordre par l’autorité syndicale alliance du personnel scientifique du Congo, APSICO, les facultés sont vides depuis lundi et ce constat est fait encore ce mardi matin, les étudiants de leurs côtés de peur d’avoir une année académique élastique demandent au gouvernement d’agir.

«une grève n’est pas du tout une solution par conséquent l’année devient plus élastique ,je demanderai au gouvernement de bien vouloir répondre le plus vite possible à cette décision prise par le personnel scientifique à fin de permettre une bonne ouverture de l’année académique 2021-2022», a dit une étudiante au micro de 24 News Agency.

L’APSICO quant à elle, dit rester attentive aux éventuelles négociations qui peuvent s’ouvrir avec le gouvernement à fin d’y prendre part pour faire entendre la voix du personnel scientifique de l’université de Lubumbashi.

«Nous disons haut et fort que tout celui dans son pouvoir qui cherchera à marcher sur les assistants et chef des travaux en les intimidant ,en utilisant l’imposition pour nous faire peur ,nous allons les dénoncer , nous allons faire des marches puisqu’il n’y a personne qui est au dessus de droit», avait conclu le délégué dans ce communiqué.

Marlice Longo

 

×

Powered by WhatsApp Chat

× Contactez-nous