Trafigo copy
Sonas
Spécial Auto Garage
previous arrowprevious arrow
next arrownext arrow

Convaincu de la bonne volonté du Président de la République de contribuer au développement du pays par la base, Ivan Ilunga, président du Rassemblement pour la souveraineté et la Démocratie (RSD) révèle cependant quelques bémols ayant marqué la tournée du Chef de l’État.

«Nous avions été de la délégation qui a accompagné le Chef de l’État dans l’espace Kasaï. Notre constat a été plutôt amer parce que l’opinion se sera rendue compte que le Président de la République a une carrence des collaborateurs pour faire le suivi et la coordination de différents projets», a-t-il déclaré à 24 News ce lundi.

Pour cet ancien du FCC, le manque de suivi dans les projets des infrastructures et autres dans le grand Kasaï, comme l’a constaté le Chef de l’État est généralement dû à la lâcheté et le manque de professionnalisme.

S’agissant de quelques caciques du FCC aperçus différemment à l’accueil du Chef de l’État, Ivan Ilunga dit noter “une reconversion louable pour des hommes d’État intègres et dévoués pour la cause de la nation.

« Il aurait été absurde de voir Evariste Boshab, constitutionnaliste de son état, She Okitundu et autres caciques de mon ancienne famille politique, demeurer par procuration dans une opposition presqu’inexistante. Revenir à la raison pour la cause noble de la nation est la meilleure décision de leur part», a expliqué le président de Rassemblement pour la souveraineté et la démocratie qui a par ailleurs annoncé la sortie officielle dans les prochains jours de son parti pour , croit-il, conquérir le terrain et espérer gagner les législatives de 2023.

Faustin Kalenga